voici les dernières nouvelles
de l'équipe de mj2 et quelques
conseils utiles pour vous!
Voir tous les articles

Déjoue le stress du retour à l’école

5 janvier, 2015

La Nouvelle Année est faite d’étoiles dans les yeux, de dents étincelantes et de plein d’histoires et de résolutions super positives parlant de changements et de nouveaux départs. Par exemple, cette citation qui se veut inspirante (ou terrifiante, selon le cas!) d’Edith Lovejoy Pierce :

Nous allons ouvrir le livre.
Ses pages sont blanches.
Nous allons nous-même y mettre des mots.
Le livre s’appelle « Opportunité »
et son premier chapitre est le jour de l’An.
Opportunité avec un O majuscule.

Ouf! Pas de pression du tout, Edith. Merci.

Qu’importe les résolutions du Nouvel An : retourner à l’école pour le second semestre, le semestre final de l’année, c’est quand même de la pression. Voici quelques stratégies pour ré-duire le stress du retour à l’école et bien profiter du semestre.

  • Laisse tomber les attentes (les tiennes et celles des autres) et concentre-toi sur des objectifs gérables et mesurables

Les attentes ne sont pas fondées dans la réalité. Elles ne sont qu’un espoir de résultat futur, pas une stratégie. Par exemple, tu te sentiras peut-être parfois seul et la maison te manquera.

Attente : « Ça fait cinq mois que je suis sur le campus – je devrais avoir plus d’amis! Je devrais sortir davantage! »

Objectif : « Je vais rester connecté aux amis que j’ai déjà tout en essayant d’en faire de nouveaux. Je vais me joindre à un groupe de rencontre (ou une équipe de bénévoles) et faire en planifier chaque semaine un café avec quelqu’un de différent. »

Lequel des deux te fera vraiment passer du temps avec des gens?

  • Apprend à étudier plus efficacement :

    Passes-tu des heures à réviser les notes de cours et à lire… sans que rien ne rentre? Si tu n’étudies pas efficacement, tu pourrais créer plus de stress dans ta vie. Joins-toi à un groupe d’étude ou prend un atelier offert sur le campus par les services académiques ou de counselling.
  • Assure-toi de toujours te présenter en classe :

    La stratégie : « Je vais rester à la maison, vraiment m’y mettre et me rattraper » ne fonctionne jamais. Pourquoi? Nouvelle matière! Et les professeurs révèlent habituellement toujours des points qui seront dans l’examen en donnant leurs cours.
  • Vas-y doucement avec les activités en dehors du programme scolaire :

    L’objectif ultime est de réussir à l’école et d’obtenir ton diplôme, alors ne te laisse pas distraire par les autres choses. Améliore ton expérience – d’accord; mais pas au détriment de la raison mê-me qui fait que tu es à l’école. Organise tes engagements selon tes priorités!
  • Comprend qu’il n’y a pas deux personnes pareilles :

    Edith Lovejoy Pierce a peut-être foncé dans chaque nouvelle journée avec une détermina-tion inébranlable de saisir l’Opportunité. Mais certains de nous ne sont pas toujours comme ça. Certains ont besoin d’entrer doucement dans la journée par la porte de côté. Nous sommes encore en apprentissage. Ou parfois nous traînons au lit. Parfois c’est juste qu’on n’a pas envie de sortir et rencontrer des gens. C’est correct. Il n’y a pas qu’une façon de faire les choses. Il n’y a pas d’échéancier là-dessus. Ce qui est « normal » pour une personne ne l’est pas pour l’autre. Il s’agit de t’accepter et de comprendre ce qui est bon pour toi, et de progresser à partir de là.
  • Demande de l’aide quand tu en as besoin :

     Il est parfois difficile de tout comprendre par toi-même. Indépendamment du nombre de stratégies que nous essayons de mettre en place, nous pouvons nous sentir perdus. Nous avons approché un problème par tous les angles, et nous sommes encore frustrés; ou nous évitons le problème parce qu’il est trop grand. Il y a plusieurs ressources disponibles sur le campus : profite des ateliers sur les techniques d’étude, le counselling, l’aide financière ou appelle good2talk.ca, une ligne d’aide gratuite, anonyme et confidentielle, pour les étudiants de niveau postsecondaire, au1-866-925-5454. 

    Alors, commence 2015 en prenant une bonne respiration, ouvre ton propre livre et découvre ce que tu vas écrire sur les pages.